SUIVI DE GROSSESSE  

L’acupuncture est une méthode sécuritaire et de premier choix pour accompagner la femme enceinte durant toute la durée de sa grossesse. Si elle se déroule bien, il est néanmoins bénéfique d’avoir une séance mensuelle jusqu’au 8e mois. Comme les futures mamans peuvent rencontrer certains désagréments et que beaucoup de médicaments sont interdits durant la grossesse,  l’acupuncture est une excellente alternative pour traiter les symptômes suivants : 

  • anxiété

  • nausée et vomissement 

  • hyperacidité gastrique

  • constipation

  • hémorroïdes

  • syndrome du tunnel carpien

  • douleur dorsolombaire

  • sciatalgie

  • douleur pelvienne

  • douleur inguinale

  • jambes lourdes

L’acupuncture peut prévenir la survenue de certaines complications et est appropriée dans les cas de menaces d’accouchement prématuré, d’un manque de liquide amniotique, d’une hypertension artérielle ou d’un diabète de grossesse préalablement diagnostiqués par le médecin.

Il y a un point d’acupuncture étonnant dont la stimulation a la propriété de relaxer l’utérus, de calmer le fœtus, d’arrêter les contractions, de prévenir les fausses couches et d’améliorer la circulation du sang dans le placenta. Certains anciens textes chinois révèlent que stimuler ce point chez la femme pendant sa grossesse « permettra à son bébé d'être plus calme la nuit et de meilleure humeur le jour. »

Lors de la présentation du fœtus par le siège, sachez que quelques séances rapprochées sont efficaces pour replacer le bébé dans la position adéquate si elles ont lieu entre la 32e et la 37e semaine de grossesse. Ainsi, on augmente les chances de présentation céphalique et on diminue les risques d’une césarienne. Passé ce stade, le fœtus ne pourra pas se retourner par manque de place et faute de liquide amniotique.

J’aide aussi la femme enceinte à se préparer à l'accouchement lors du dernier cycle de sa grossesse. 

  Les traitements visent notamment à : 

  • assouplir le col et le périnée;

  • accélérer la maturation, la dilatation et le raccourcissement du col si nécessaire (selon les renseignements fournis par le médecin traitant);

  • stimuler la contractilité utérine;

  • calmer le stress et l’anxiété;

  • augmenter le niveau d’énergie.

 

L’acupuncture peut raccourcir le temps de travail quand celui-ci débutera (de 4 à 6 heures pour un premier accouchement).  En cas de dépassement du terme, je peux aider en posant des aiguilles sur certains points spécifiques pour déclencher le travail, lequel survient généralement entre 24 et 48 heures après le traitement.

J’assiste également les nouvelles mamans dans leur récupération physique et psychique durant la période suivant l’accouchement.

  Voici les motifs les plus fréquents de consultation : 

  • épuisement;

  • insomnie;

  • hypersensibilité émotionnelle;

  • dépression post-partum;

  • tranchées utérines (contractions douloureuses de l’utérus lors du retour à sa taille initiale);

  • hypogalactie (insuffisance de production de lait); dans ce type de problème, l’acupuncture améliore la sécrétion de prolactine dont le rôle est de réguler la lactation. Elle accroît également la production du lait, normalise sa libération et diminue l’engorgement et l’inflammation des glandes mammaires. 

 
 
  ACUPUNCTURE ET FERTILITÉ  

  FERTILITÉ FÉMININE  

 

Malgré des tests médicaux normaux, beaucoup de femmes ont de la difficulté à concevoir et se tournent vers l’acupuncture pour réaliser enfin leur rêve de devenir mère.

L’infertilité demeure parfois inexpliquée avec les moyens de la médecine officielle mais, cependant, elle trouve des réponses avec la grille d’analyse de la médecine traditionnelle chinoise. L’infertilité est perçue comme un déséquilibre énergétique interne entravant le processus naturel de procréation. Elle est donc traitée en tenant compte de tous les symptômes présents chez la patiente, de ses antécédents, de son hygiène de vie, de ses émotions, bref, tous les symptômes en lien avec son état énergétique global.

 

Comme l'acupuncture restaure l'équilibre entre le « Yin » et le « Yang » et que dans le cas de l'infertilité, la carence en Yang se produit très souvent, les traitements viseront premièrement à renforcer et consolider l’Énergie Yang des Reins (liée à la transmission du bagage génétique au bébé et au succès du processus ovulatoire) et, deuxièmement, à tonifier l’Énergie de la Rate (liée à la production d’un sang riche et nourricier).

Les causes de l’infertilité peuvent varier certes, mais il est clair qu’un niveau de stress élevé est un facteur d’échec déterminant. Les traitements en acupuncture permettent à chaque séance une réduction importante du stress. En calmant le système nerveux, les parois de l’utérus se calment, le sang circule mieux et les conditions deviennent idéales pour que l’ovule fécondé s’y installe. 

 Voici comment l’acupuncture joue un rôle positif dans l'induction de l'ovulation et de la fertilité chez la femme : 

  • contribue à des cycles menstruels plus réguliers (un suivi hebdomadaire sur une période de 3 cycles menstruels est requis);

  • équilibre les hormones liées à la fertilité (FSH, LH, œstrogène, progestérone);

  • soulage le syndrome prémenstruel;

  • stimule la production de la glaire cervicale à l’ovulation;

  • favorise un meilleur développement folliculaire et la production d’ovocytes sains;

  • améliore la qualité de la muqueuse utérine et un bon accrochage du blastocyte (ovule fécondé);

  • diminue le risque de fausses couches;

  • facilite fortement la circulation sanguine dans les pathologies d’obstruction comme les fibromes, l’endométriose ou le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

 

Je prodigue des conseils pour encourager la future maman à améliorer son hygiène de vie (diététique selon la médecine chinoise, exercices, repos, gestion du stress, etc.) de manière à augmenter ses chances de concevoir et à maintenir sa grossesse jusqu'à terme.

Il est souhaitable, pour toute femme ayant vécu des fausses couches répétées (au moins 3 avortements spontanés successifs), de suivre une série de traitements en acupuncture pour bien renforcer et préparer son corps avant une nouvelle tentative de conception. L’acupuncture permet entre autres de corriger la déficience du système reproducteur par la tonification de « l’Énergie des Reins » qui est responsable d’emmagasiner l’énergie vitale et de gouverner les fonctions hormonale et reproductrice. Il y a également des points d’acupuncture importants capables d’apaiser les chocs émotionnels et de libérer la profonde tristesse, la déception ou la colère suite à l’expérience vécue d’une ou plusieurs fausses couches.

 

  FERTILITÉ MASCULINE  

 

Chez les couples infertiles, il est admis que l’homme serait stérile dans 50 % des cas. Le suivi en acupuncture des 2 partenaires augmente donc le potentiel de succès d’obtenir une fécondation. De plus, l’acupuncture est fortement suggérée en combinaison avec la prise de médicaments prescrits par le médecin traitant.

Quand le bilan d’infertilité chez l’homme révèle une concentration insuffisante de spermatozoïdes (oligozoospermie), une mobilité insuffisante de ceux-ci (asthénozoospermie) ou encore une quantité trop faible de spermatozoïdes normaux (tératozoospermie), l’acupuncture peut améliorer ces 3 conditions.

 

En présence d’une varicocèle (dilatation des veines autour du testicule, provoquée par un reflux sanguin dans la veine spermatique et dont la cause est une insuffisance des valvules), chaque traitement va permettre une meilleure circulation veino-lymphatique et diminuer ainsi le risque d’oligospermie.

Même en l’absence d’anomalies au niveau de la qualité du sperme, l’acupuncture est bénéfique pour l’homme. Elle réduit le stress de son organisme et optimise le fonctionnement hormonal de son système reproducteur. Son « Énergie Yang des Reins » est fondamentale pour mettre en mouvement et fournir la chaleur nécessaire pour créer la vie en induisant la fécondité. Elle stimule également la libido et peut améliorer la force de l'érection. 

 

Quelques séances peuvent changer la vie d'un couple qui essaie en vain d’avoir un enfant.

 
 
  ACUPUNCTURE ET PROCRÉATION ASSISTÉE  

L’efficacité de l’acupuncture combinée à la procréation assistée est reconnue par l’OMS depuis 1996.

Selon une méta-analyse publiée dans le British Medical Journal (BMJ) en février 2008, étude impliquant 1336 femmes, le taux de réussite de la fécondation in vitro (FIV) s’est avéré plus élevé quand cette dernière a été jumelée à l’acupuncture.

 

 Concrètement, voici les actions physiologiques de l’acupuncture : 

 

  • réduction du niveau de stress et d’anxiété à chaque étape des procédures médicales de la procréation assistée, que ce soitt l'insémination intra-utérine (IUU) ou la fécondation in vitro (FIV);

  • diminution des effets secondaires liés aux diverses médications hormonales;

  • incitation à une maturation accrue des follicules ovariens et maximisation du nombre d’ovules produits lors du cycle de la stimulation ovarienne;

  • amélioration de la qualité des ovules;

  • apport d’un meilleur flux sanguin à l’utérus;

  • accroissement de l’épaisseur de l’endomètre;

  • préparation du corps de la femme à recevoir l’embryon (FIV) ou l’introduction de l’échantillon du sperme dans la cavité utérine (IIU);

  • élévation du taux de succès d’implantation et de la retenue de l’embryon (FIV);

  • diminution de la réactivité de l’utérus au moment du transfert de l’embryon (FIV);

  • réduction des risques de saignements et de fausse couche après le transfert de l’embryon (FIV).

 

Il est recommandé de commencer les traitements quelques semaines avant le début du cycle de la FIV ou de l'IIU. Afin de maximiser les chances de réussite du processus, trois séances sont particulièrement cruciales : la première, le jour avant l’intervention pour apaiser le mental et éviter le spasme du col; la seconde, quelques heures avant le transfert de l’embryon (FIV) ou l’injection du sperme dans l’utérus (IIU); la dernière, dans les heures qui suivent cet acte médical.

Suivez-moi sur ma page Facebook!
  • Facebook
  • Mon LinkedIn

                           CENTRE PROFESSIONNEL MAKISA

 

  • Situé à 6 minutes à pied de la station de métro Jean-Talon

  • Stationnement avec parcomètres sur la rue Bélanger

  • Stationnement libre dans certaines rues avoisinantes

  • Stationnement municipal sous-terrain : entrée par les rues Boyer et St-André

  • Ascenseur pour les personnes à mobilité réduite

MES DISPONIBILITÉS

  • Lundi : 9 h-21 h

  • Mercredi : 9 h-21 h

  • Jeudi : 9 h-21 h

  • Samedi : 14 h-17 h  (urgences) *

* Des frais supplémentaires​ s'appliquent

Centre professionnel Makisa  |  910, rue Bélanger Est, bureau 206 

Montréal  |  514 885-2287 

2019 Site créé par Dannie Goulet avec Wix. Tous droits réservés.

Photos : You Photographie Sandra Mc Leod

Un rêve réalisé, un être à aimer!

Go to link